Alliance Genève ACP pour les Droits de l’Homme

رابطة جونيف لحقوق الإنسان

   

Association sans but lucratif dont l’objet est l’éducation et la recherche en droits de l’homme

 

A propos ACPDH

 

Programme

 

Projets

 

Activités

 

Formations

 

Rencontres

 

Publications

 

Forum

 

Contact

 

Album photos

 
 
 
 
 
































































































 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

















 

Programme

Programme pour le renforcement de la participation des jeunes dans la politique

Si la jeunesse marocaine participe faiblement aux institutions politiques, elle n’est pas dénuée de capacités pour identifier ses besoins, penser en tant que citoyens, élaborer des solutions adaptées et s’engager pour faire entendre ses propositions. Pour faire éclore ces aptitudes, il est important de lever les obstacles qui empêchent les jeunes d’exprimer leur avis, de les encourager à proposer des initiatives pro actives, en utilisant des outils et des supports qui rendent leur voix audible auprès de la classe politique, et qui permettent de rompre le découplage existant entre les jeunes et les institutions démocratiques.
C’est l’objectif de ce projet qui vise à améliorer la participation des jeunes en politique en créant les conditions qui leur permettent de produire des propositions à destination de la classe politique.
Au cours de ce projet, les participants devront sélectionner et décrire une situation problématique pour les jeunes, ils vont développer les arguments relatifs aux causes de cette problématique, puis ils vont proposer une alternative pour améliorer la situation. Leurs propositions seront sous forme d’idées innovantes visant à résoudre leurs problèmes. Les idées formulées par les participants seront revues lors d’ateliers avec des experts qui vont articuler les propositions des jeunes avec les défis actuels, les intérêts concurrentiels, les arrangements institutionnels, le contexte socio économique. A la fin de ces ateliers les propositions des jeunes seront formulées de manière claire sous formes de stratégie d’action publique qui vise à améliorer leur situation.
L’objectif final est de renforcer les capacités des jeunes et stimuler leur imagination en politique, afin de les préparer à leurs missions futures.

Documents et formulaires
_____________________________________________________________________________

Les objectifs que s’est tracée l’alliance Genève ACP pour les Droits de l’Homme, se déclinent en activités pratiques de formation, de sensibilisation et d’éducation aux droits de l’homme. Ces activités d’EDH s’attaquent à des thèmes qui répondent aux besoins pratiques du public cible, et tentent d’obtenir un impact utile et pratique sur le long terme.

I- Education aux droits de l’homme au profit des professeurs de l’enseignement primaire et secondaire
II- Formation des formateurs aux droits de l’homme
III- Formation des élus locaux et fonctionnaires des communes à l’approche Genre


I- Education aux droits de l’homme au profit des professeurs de l’enseignement primaire et secondaire
L’objectif de cette activité est de renforcer les capacités des professeurs en matière d’éducation aux droits de l’homme, en leur offrant un apprentissage structuré et explicite, orienté vers l’acquisition des compétences de base grâce à une formation et des références culturelles solides. Au Maroc, l’éducation aux droits de l’homme dans le secteur de l’éducation formelle reste peu développé malgré l’adoption par le Gouvernement du plan national en 2007 et la création de la plateforme citoyenne pour la promotion de la culture des droits de l’homme. Les programmes scolaires ne comportent que de faibles références aux droits de l’homme, c’est au niveau de la 6° année de l’enseignement primaire qu’un cours dédié à la citoyenneté comporte quelques principes de droits de l’homme, par ailleurs les instituteurs ne reçoivent aucune formation spécifique, chacun est libre de choisir sa méthode, son approche et comment intégrer les principes de droits de l’homme dans les leçons qu’ils enseignent. Il n’ya pas d’initiative au sujet de la violence dans les écoles ni envers le châtiment corporel sur les élèves qui est largement pratiqué par le corps enseignant. A terme, ce projet vise à redonner à l’école publique son rôle dans le développement du respect et de la tolérance parmi les élèves, ce qui se répercutera dans la vie par le respect des règles de civisme et de droits humains.
Les objectifs:
1- Renforcer les connaissances et compétences des professeurs de l’enseignement primaire et secondaire en matière d’éducation aux droits humains ;
2- Doter les professeurs de l’enseignement primaire et secondaire de références pédagogiques leur permettant d’intégrer les principes de droits humains dans leurs cours ;
3- Permettre aux professeurs de l’enseignement primaire et secondaire d’acquérir des comportements et attitudes respectueux des droits humains ;
4- Mettre en place des pratiques basées sur les droits humains au sein des écoles ;
5- Contribuer à réduire l’ampleur du châtiment corporel et de toutes les formes de violences au sein des institutions scolaires.
Résumé de l’activité:
Cet échange avec les professeurs de l’enseignement primaire et secondaire se fera sur la base de:
- une transmission des connaissances de base sur les droits de l’homme, permettant à ces derniers d’acquérir de manière cohérente les concepts fondamentaux relatifs à la liberté, égalité, dignité :
* développement historique des concepts de droits humains
* les standards internationaux
* cartographie des droits humains au Maroc
* droits civils et politiques
* droits sociaux et culturels
- Renforcer les capacités des professeurs de l’enseignement primaire et secondaire dans différents domaines :
* Acquisition des concepts pédagogiques permettant d’intégrer les principes de droits humains ;
* Acquisition de capacités permettant d’intégrer la composante « droits de l’homme » à des situations vécues dans la société ;
* Acquisition de capacités permettant d’intégrer les droits de l’homme dans les programmes scolaires ;
* Acquisition de compétences permettant d’utiliser les droits de l’homme comme un instrument pour penser, comprendre, évaluer et aussi changer le monde où ils vivent.
- Insertion des droits humains dans les programmes scolaires :
* Comprendre le rôle de l’insertion des concepts de droits humains pour défaire les comportements anti sociaux et développer une culture de la tolérance ;
* Identifier les obstacles culturels à l’intégration des concepts de droits humains et tracer des stratégies pour les vaincre ;
* Revoir les manuels scolaires et en faire une lecture critique du contenu par rapport aux principes et concepts de droits humains ;
* Concevoir des fiches pédagogiques intégrant les droits de l’homme dans différentes disciplines ;
* Comparer des exemples choisis de programmes scolaires d’autres pays.
- Préparer les professeurs dans le but de rendre leur relation avec les élèves basées sur le respect, et considérer l’élève comme un sujet de droit qu’il possède, et qu’il peut exercer à l’intérieur de la classe, dans l’école et hors de celle-ci :
* La convention des droits de l’enfant
* Droits civils et politiques de l’enfant
* Droits sociaux et culturels de l’enfant
* Développer des stratégies pour combattre la violence au sein des écoles.
- Education par les pairs : recruter des instituteurs qui seront formés pour servir de guides pour leurs pairs.
- La méthode de travail s’appui sur les techniques modernes d’apprentissage favorisant la participation active des apprenants. Ceux-ci seront complètement impliqués dans leur propre apprentissage. Le programme sera élaboré en tenant compte des besoins des instituteurs et de leurs attentes, et sera structuré de façon à faciliter leur participation. Le programme se fera sous forme de présentations théoriques, des ateliers, regroupant un petit nombre d’apprenants qui vont approfondir une question, discuter et échanger leurs expériences. Des exercices pratiques et des études de cas, des jeux de rôles et simulations permettant de promouvoir les valeurs positives de la diversité culturelle, éducation interculturelle, les dilemmes engendrés par le châtiment corporel.
- Le matériel pédagogique utilisé fera appel aux livres, brochures de journaux, manuels développés par les organisations internationales, et le matériel propre adapté.

II- Formation des formateurs aux droits de l’homme
Il s’agit d’une formation destinée aux éducateurs aux droits de l’homme. Cette formation s’effectue en partie à distance à travers une plateforme électronique et en partie en cours présenciel. Des outils de formations et des ateliers viennent parfaire ce programme.
Objectifs spécifiques :
- Introduire la formation sur l’EDH en faveur des éducateurs et des enseignants ;
- Renforcer les échanges entre éducateurs aux DH grâce au partage des connaissances ;
- Renforcer la communauté des éducateurs aux DH grâce au recrutement à travers la formation, et la mise à leur disposition d’outils pédagogiques;
- Améliorer et faciliter l’accès aux bonnes pratiques dans le domaine de l’EDH pour les personnes qui désirent développer des projets d’EDH.
* Contenu de la formation
Texte, Etude de cas, tutoriel, exercices interactifs, auto évaluation, jeu ou simulation.
* Langue
Français et Arabe
* Durée de la formation
12 semaines.
* Discipline et sous discipline
Droit Public ; Droits fondamentaux ; Education aux droits de l’homme
* Public cible
Educateurs aux droits de l’homme, Educateurs du secteur formel et non formel, enseignants.
* Type de Formation : Formation continue, Formation professionnelle, Formation à distance.
* Niveau requis : DEUG en droit, sciences sociales, économie.
* C’est une formation non diplômante mais l’apprenant reçoit un certificat de participation.
* Aspects pédagogiques et dispositif d’apprentissage
Les objectifs pédagogiques :
En participant à cette formation, l’apprenant sera capable de :
- Maitriser les principaux aspects des droits humains ;
- Apprendre les approches utilisées dans l’EDH en théorie et en pratique ;
- Initier la conception des programmes de formation dans le domaine de l’EDH ;
- Développer des activités de l’EDH au niveau local ;
- Maitriser les techniques pédagogiques d’enseignement, de formation et d’organisation de formations,
- Maitriser les méthodes d’évaluation dans le domaine de l’EDH.
Les références bibliographiques principales : L’apprenant aura à sa disposition un ensemble de ressources pédagogiques et de références sur l’enseignement des droits humains :
- Textes du HCDH
- Manuels de formation aux DH : Compassito, Repères, Compendium des bonnes pratiques.
Les Pré-requis : Des connaissances sur les fondements du droit sont essentielles.
* Le scénario pédagogique
Cette formation met en place une participation active des apprenants, non seulement par la lecture des contenus mais aussi par le travail en groupe dans le but d’échanger et d’apprendre des connaissances. Le matériel pédagogique mis à la disposition des apprenants représente une partie du programme et constitue une base nécessaire que tout participant devra compléter grâce aux lectures proposées.
Le cours reprend les principes de la méthode collaborative et participative, à travers les débats et discussions, et par le développement des devoirs de manière participative, les participants échangent leur point de vue. L’accès aux devoirs des autres permet de partager et apprendre de chacun ses expériences et ses connaissances.
Le cours est constitué de 8 modules d’enseignement et un module d’évaluation. La première leçon introduit le cadre de travail, le matériel d’enseignement usité et les méthodes d’enseignement interactif. Les modules suivants introduisent les DH, les méthodes d’enseignement, et enfin proposent des approches d’intégration des DH dans différentes disciplines. Des exemples issus des droits de l’enfant et des droits de la femme vont compléter la formation. Des sessions pour améliorer les capacités des participants ont recours à la revue des expériences d’EDH et d’intégration des DH dans les curricula scolaires.

III- Formation des élus locaux et fonctionnaires des communes à l’approche Genre
Les objectifs
- Renforcer les connaissances et compétences des élus locaux professeurs de l’enseignement primaire et secondaire en matière d’éducation aux droits humains ;
- Doter les professeurs de l’enseignement primaire et secondaire de références pédagogiques leur permettant d’intégrer les principes de droits humains dans leurs cours ;
- Permettre aux professeurs de l’enseignement primaire et secondaire d’acquérir des comportements et attitudes respectueux des droits humains ;
- Mettre en place des pratiques basées sur les droits humains au sein des écoles ;
- Contribuer à réduire l’ampleur du châtiment corporel et de toutes les formes de violences au sein des institutions scolaires.
Résumé de l’activité :
Transmission des connaissances de base sur les questions de genre, les droits de la femme :
- développement historique des concepts de Genre
- Définition du Genre
- Différences entre sexe et Genre
- les standards internationaux
- La division de travail selon le Genre
- Les différents rôles
- Les besoins stratégiques
- Autonomisation et égalité de genre
- Evolution des approches FED ; IFD et GED.

Copyright © 2011 ACPDH. Tous droits réservés

Creasite.ma